Mademoiselle Camille

Publié le par studyart

Nom: Claudel

Prénom Camille

Métier Sculpteur

Née le 8 Décembre 1864 dans Aisne

Décédée le 19 Octobre 1943 dans le Vaucluse

Pays: France

Famille: Soeur du poète Paul Claudel



Camille est née dans l'Aisne, fille de Louis Prosper Claudel et Louise Cerveaux. Elle devient l'ainée de la famille après le décès de Charles-Henri à l'age de 16 jours. Elle a un frère, Paul, et une soeur, Louise. Elle passe son enfance à Villeneuve. Camille s'initie d'elle même à la sculpture qui la passionne en travaillant la glaise.

Même si sa mère ne le veut pas, elle convint sa famille, et surtout son père qui la soutient, de s'installer à Paris en 1882 où elle étudiera plus profondément la sculpture. Elle travail dans l'atelier d'Alfred Boucher, un ami de son père. Alfred Boucher laisse Camille pour partir à la Villa Médicis en la confiant à Auguste Rodin. Ceux-ci se lient de sentiments très forts entre eux et Camille lui inspirera des sculptures tel que "l'éternel idole" et travailleront ensemble sur " le baiser". Ils vivront une passion orageuse et tumultueuse où se mêle leurs arts. Mais Camille, d'une volonté à toute épreuve, veut montrer qu'elle ne copie pas Rodin.

Délaissé par son maître, Camille sombre. A la mort de son père en 1913, sa famille ne la supportant plus la fait interner. Elle restera 30 ans à l'asile de Montdevergues près d'Avignon où seul Paul vient la voir une fois par an.

 

J'adore.

Non je ne parle pas du parfum de Dior mais d'elle: Camille Claudel. En effet c'est dans sa biographie que je l'ai découverte. Le livre, je l'avais bien depuis deux ou trois mois et je ne l'avais pas encore lu, jusqu'au jour où, me disant qu'il allait bien falloir que je le rende à son propriétaire, j'ai commencé la première page.

"Une femme" voici le titre, avec sur la couverture une photo de melle Camille. Jeune, belle, brune, et ses grands yeux profonds à la fois endurcis par la vie et pleins d'émotions. Donc cette première page, Camille est toute petite, elle joue avec la terre dans le jardin de ses parents. Goliath, elle fait une petite statue de Goliath en terre. Si jeune!

En 1881, sûre de son talent et soutenue par son père, celui-ci lui permet d'étudier à Paris où elle devient l'élève de Boucher puis de Rodin. Ce dernier, impressionné par son travail, la prend comme praticienne dans son atelier ( rue de l'université : où je suis passée ).

Mais pour Camille, des problèmes se posent. Ses oeuvres, tellement proches de celles du maître, sont considérées comme faites par Rodin lui même. De plus, Rodin, malgré sa relation avec elle, ne peut s résoudre à quitter sa compagne, Rose Beuret.

En 1890, elle tente de devenir autonome: La Valse et La Petite Châtelaine sont les deux sculptures majeures de cette période. En 1898, c'est la rupture totale entre les deux artistes. La confusion entre son amour passionnel pour lui et le dégoût la rend instable et l'emmène en psychiatrie après la mort de son père le 3 Mars 1913 où elle finira sa vie le 19 Octobre 1943.

 

Et donc j'adore, j'adore sa vie, sa force, son envie ... tout. Jusqu'à sa folie qui, à juste titre, était nécessaire car on lui volait tout. On faisait tout pour la " descendre" au profit du Maître Rodin qui lui touchait la gloire à même le marbre. Mais cette force de caractère, sa curiosité, son ardeur dans le travail ... tout chez elle me passionne. D'ailleurs, dès que la flegme me prend pour travailler, je repense à cette femme qui, elle, n'avait pas peur de se salir avec de la terre et qui mordait la vie à pleine dents.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M

J'habite à Nogent sur Seine, cité de Camille Claudel. Cette petite ville de 5500 habitants, encrée à droite, va consacrer 50 millions d'euros pour faire un musée Camille Claudel ! Chiffre donné à
ce jour (cf. L'Est-Eclair), même si il y aura des subventions...

Soi disant que ça va arrtirer des touristes pour la ville ! Mais qui va faire 100 ou 500 kilomètres pour venir voir un musée ? Qui ? Surtout qu'ici, dans l'Aube, y'a rien à voir ! !  Rien à
part la centrale Nucléaire de Nogent/Seine !

Soit un endettement d'environ10.000 € par habitant ! ! !  Sur un emprunt de 20 ou 30 ans !

Beaucoup de gens en ont marre des artistes et de leur clique qui nous pompe surtout notre pognon !


Répondre
S

et bien merci pour ce coup de gueule.
Que chacun s'exprime librement.

Mais les gens viendront voir ce musée, à commencer par moi dès que j'en aurais l'occasion. Ainsi que tous ceux qui s'intéresse de près ou de loin à l'art et au travail de Camille Claudel.
Bien sûr penser à son argent ... mais que dire de la culture surtout s'il n'y a rien ? Je viens aussi d'un patelin un peu paumé, très touristique, où la seule culture est "buvez, regardez la télé
et jouer au foot". Le sport aussi est un bouffe fric, il ne faut pas se leurrer.
Et au moins L'art approte la culture, le sport ... ?
Les artistes, c'est facile de cracher comme ça.
De toute façon l'état est (normalement ) obligé d'investir dans le domaine culturel une certaine somme, donc il n'y a pas que vous qui payez, et moi aussi. Alors qu'à cela ne tienne on paie votre
musée et vous nos éoliennes. Nous payons tous des impôts, Nogent sur Seine n'est pas le centre du monde ( heureusement ). Et pour une fois une femme va être reconnue en temps qu'artiste à part
entière, laissez au moins cette avancée ethique, morale et artistique ( culturelle ) se faire.

10 000€ sur 20 ans ... ça ne fait qu' 1,30 par jour ... ( faut relativiser )

Bien à vous.
Studyart


M

Bonsoir et merci pour l'information. Je ne croyais pas que ce film avait été fait en 1988. Le temps passe vite. J'ai  vu une annonce de ce film il me semble il n'y a pas si longtemps. Soit à
la TV, soit dans un club vidéo. Je vais essayer de le trouver et éventuellement le livre aussi. Merci et bonne soirée. Bonne année 2010 également.
JJYC....


Répondre
S

et ben on dors pas à cette heure là ?
bonne année à toi aussi.


M

Je ne sais pas si mon commentaire s'est retrouvé au mauvais endroit mais je parlais de Mademoiselle Camille. Tu avais lu le livre et tu recommandais fortement.  Je te demandais si tu avais vu
le film sur Mademoiselle Camille et si tu recommandais également. Je prends la chance de t'envoyer ce commentaire en espérant qu'il se retrouve au bon endroit. S'il se retrouve au bon endroit sous
ton article sur Mademoiselle Camille, tu vas comprendre. Merci et bonne journée demain. JJYC....


Répondre
S

Hello JJYC

En effet je recommande le livre d'Année Delbée "Une femme Camille Claudel" édition Fayard.
Quant au film, si c'est bien celui de 88 avec Depardieu, non je ne l'ai pas vu. Désolée
J'aimerais bien le trouver mais il ne doit plus être commercialisé en vente libre ( j'uis pas une fanna de la vente sur internet )
Byebye
PS le commentaire est arrivé au bon endroit, pas de soucis