Fight Club - film de Fincher

Publié le par studyart

Date: 1999

Tiré du roman de Chuck Palahniuk

 

Edward Norton, employé de bureau, souffre d'insomnie profonde. Pour solutionner son problème, il cherche un moyen de s'évader de sa triste existence. Il commence par acheter tout ce qui est "à la mode" genre chez Ikea et à  aller dans des organisations de soutient aux malades graves ( cancer de la prostate, parasites du cerveau ... ). Il rencontre lors de certaines soirée Marla Singer, jouée par l' excellente Helena Boham Carter ( cf Belatrix Lestrang dans Harry Potter ou Mrs Lovetts dans Sweeney Todd ). Un jour, il rencontre aussi Tyler Durden, un homme très charismatique, nihiliste et doué d'une intelligence meurtrière incarné par Brad Pitt ( le duo Carter-Depp aurait aussi rendu très bien à mon avis ). Tous les deux, ils créent le Fight Club, un mouvement underground ( marginal, souterrain ) dont la première règle est "Ne pas parler du Fight Club" et la deuxième "Ne Jamais parler du Fight Club ". A la base, c'est simplement un défouloir où chaque homme ( oui que les hommes ) peuvent se battre en duel, sans mise à mort, pour s'extérioriser, se défouler. Mais rapidement les canulars deviennent de plus en plus hard, jusqu’à êtres contrôlables.

 

Ce film est une critique de l'homme moderne et occidental. Pour le héro ( oui oui ) le bonheur s'acquière par la primitivisation. C'est aussi un film contre la manipulation qui nous oppresse chaque jour, par tout ce qui nous entour ( société de consommation et autres ... ) , et même ... notre propre manipulation.

Bon il y a aussi la fin heureuse et romantique, mais après tout c'est un film américain ... peut être aussi faut il prendre ce film au second degré et non au premier comme une critique pure ( après tout même B. Pitt dans la peau d'un "anti consommateur" et d'un "anti héro" ... voilà quoi )

 

 

Ce film, a eu autant de portée qu'Orange Mécanique de Kubrick ( réf de l'agression dans les toilettes de l'hôtel ), privilégiant une vie qui marque l'Histoire quitte à être damné plutôt qu'une existence neutre et insignifiante pour un possible paradis ( et encore ... )

« Si vous lisez ceci alors cet avertissement est pour vous, chaque mot que vous lisez de ce texte inutile est une autre seconde perdue de votre vie. Vous n'avez rien d'autre à faire ? Votre vie est-elle si vide, honnêtement, que vous ne puissiez penser à une meilleure manière de passer ces moments ? Ou êtes-vous si impressionnés par l'autorité que vous donnez votre respect et vouez votre foi à tous ceux qui s'en réclament ? Lisez-vous tout ce que vous êtes supposé lire ? Pensez-vous tous ce que vous êtes supposés penser ? Achetez-vous ce qu'on vous a dit d’acheter ? Sortez de votre appartement. Allez à la rencontre du sexe opposé.
Arrêtez le shopping excessif et la masturbation. Quittez votre travail commencez à vous battre.
Prouvez que vous êtes en vie. Si vous ne revendiquez pas votre humanité vous deviendrez une statistique. Vous aurez été prévenu… Tyler."''

C'est le texte qui défile après l'annonce de copyright sur le DVD ... ça me fait un peu penser à Maurice Lemaître ...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article