dans quelle fiction sommes nous ?

Publié le par studyart

23H30: Une nouvelle semaine débute, et débute très bien en plus. Pleine de bonne humeur, de motivation, d'émotions ... Youpi quoi!
   Bref.
23H31: dans le train hier, il était pas de bonne heure. J'ai pas mal cogité. Cogité du cogito de Descatres qui joue à la belote... Pourquoi je n'aime pas ce monde ? Pourquoi j'ai l'impression de vivre dans une fiction ? Un film de Tim Burton sans les architectures étranges ( quoique ... ) ... Le monde ne bouge pas. Tout stagne et s'enfonce dans une vase gluante qui nous aspire vers l'asphyxie.
Je ne souhaite que jamais ce qui sera écrit ici ne soit vrai, et pourtant je pense qu'il est plus vrai que la fiction est une réalité concrète.
   Regardez n'importe quel film que l'on aime mater un dimanche soir dans le canapé, seul ou avec d'autres. Il y a une chose très étrange, c'est qu'il y a toujours de l'Action. Etrangement le héros ou l'héroïne arrive toujours à se retrouver dans un contexte pas possible où il va falloir Agir. Hors si vous observez bien, mesdames et messieurs, dans la vie, la vraie ( enfin celle que l'on prend pour vraie ) il ne se passe pas grand chose. Voir rien. Et c'est bien ça le problème. Pourquoi rien ne bouge ? Sommes nous collés par une substance quelconque sur un quelconque support ? Non, je ne pense pas. Alors quoi ? Bouger ? Mais comment ? Et pour quoi faire ?
23H41: Réfléchissez !
   Ne passez vous pas un temps incroyable ( si on le calcule ) à vous plaindre de ce qu'il vous arrive, ou pas d'ailleurs ? A rêver d'une autre vie, d'être quelqu'un d'autre ? Que ce soit votre voisin(e), votre meilleur(e) ami(e), ou une star de cinéma ... Combien de fois ai-je entendu des "j'aimerais être comme ci ou comme ça" ( genre 1m70, blonde yeux bleus 95C ) ...
23H43; Révulsant ! Non ? Oui révulsant car après tout pourquoi les gens ne font rien ? Ont ils peur ? Qu'attendent ils pour passer à l'action ? Rêver c'est bien. Agir ça peut être mieux. Hier dans le train, alors que celui ci était arrêté en pleine vois pour une cause inconnue, une dame devant moi se plaignait toutes les minutes de ne pas savoir pourquoi le train était stoppé et bien sûr, du fait qu'il soit stoppé. Voulant passé le temps avec mon MP3 ... celui ci m'indique aimablement "Low Battery" Bon tant pis ... Mon voisin commençant lui aussi à s'inquiété pose dans le vide la question fatale " bon pourquoi on est arrêté ? ". Alors ... " Sûrement un problème technique ... ou un mort ..." Hum très joyeux tout ça. Enfin dans le fond le fait de le savoir ou non ne fera pas démarrer le train plus vite. Alors à quoi bon ? Puis il se remet à sa lecture ... "L'existentialisme est un humanisme" ... Ho monsieur lit Sartre ? Intéressant. Et pour le plaisir en plus. On commence alors à papoter vaguement des études blablabla. La dame du devant faisant toujours crisser mes oreilles du fait qu'elle allait peut être louper sa correspondance pour Paris. Ben ouais les Parisiens ( les français quoi ... par ce que oui c'est dingue mais dès qu'on dit à un étranger qu'on est français, on habite forcément Paris ) doivent toujours être mieux lotis que les autres. Combien ai-je pensé fort que si elle loupait son train, elle n'aurait qu'à attendre le suivant. Et point!
Bref. Donc mon voisin, lui au moins, ne c'est pas senti trop agressé quand je lui ai doucement demandé s'il était étudiant en philo. Non bon. Par ce que souvent aborder les inconnus ça fait peur. Bon si vous voulez ... mais ils sont comme vous les autres !

http://fc08.deviantart.net/fs40/i/2009/041/b/3/look_this_eye_by_marsoubisou.jpg
23H52: Pour en revenir à l'illusion du réel, je pense que la différence entre une aventure et la vie, c'est que dans l'aventure il se passe quelque chose. Imaginez que dans le train, ou dans la rue, il y ai une agression en public. Demandez vous seulement combien de personnes sur 100 ( pour faire simple ) vont bouger ! A part les potentiels asiatiques qui vont cribler les fait avec leur APN ... Pas grand monde. Et vous ? Oui forcément le "moi j'aurais fait ci ou ça" ... mais bien sûr! Vous connaissez le la marmotte qui met le chocolat dans le papier d'alu ? Personne n'aurait bougé. Tout le monde aurait été juste bouche bée et rentrerait vite chez lui pour le raconter à son entourage. Quelle misère ! Ho je ne pense pas faire mieux que les autres sur ce coup là, je plaiderais aussi sûrement l'effet de surprise, le "j'ai rien vu venir". Mais voilà. Quand j'entends les gens se plaindre toute leur vie, j'ai juste envie de les prendre et de leur dire de se bouger les fesses un bon coup. Par ce que si on pense que le Grand Changement va tomber du ciel comme une merde de goëlan sur la plage ... ben c'est pas gagné. Or, et je l'ai encore vérifié aujourd'hui, il n'y a qu'en faisant qu'on avance. En mettant un pied devant l'autre qu'on avance. Et oui c'est comme ça qu'on fait.
   Bien sûr il y a des choix à faire. Des oui, des non ... des gens à qui ça plaira et pas d'autres. Tant pis pour ces derniers. Par ce qu'il faut assumer. Oui assumer point! Assumer les faits ainsi que le conséquences. Tout de A à Z. Peut être qu'il faut un certain caractère parfois, se rebiffer de temps à autre ... qu'importe. Se fixer un but et se donner les moyens de l'atteindre. Encore la preuve aujourd'hui. Parfois on peut se faire mal, se faire chier ... prendre des chemins biscornus alors que ça serait tellement plus simple. Mais si c'est un mal pour un bien, pourquoi pas ?
   Je n'ai pas envie de parler de choses trop personnelles ( comme toujours ) mais qu'importe. Vous comprenez de quoi je parle.
00H05: Bonne nouvelle journée à tous.
   La vie est pleine de surprise si on la prend comme un jeu. Un peu comme la bonne paie, ou le monopoly ... à chacun de voir. Du poker aussi, question de bluff. Certaines personnes l'on bien compris, et tant mieux que je traîne avec. Quitte parfois, pour changer quelque chose, ou renouveler, se faire à moitié la gueule pendant une ou deux semaines, et repartir un jour du bon pied. S'engueuler puis aller prendre un café, discuter pendant une heure ou deux. C'est pas chouette ça ? Que de surprises là dedans. Jeux de miroirs, d' aimants ...



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article